Les infections nosocomiales ne peuvent être totalement évitées mais le respect strict des règles d'hygiène permet de diminuer le risque.



Principales mesures de prévention à respecter par :

les visiteurs
les patients
le personnel soignant

 

 

Pour les visiteurs

Les visiteurs peuvent constituer une source ou un vecteur d'infection.
Pour cette raison, il est nécessaire de respecter quelques règles :


Les visiteurs présentant une maladie des voies respiratoires ou toute autre maladie transmissible ne devraient pas entrer dans les secteurs de soins.
 

Les plantes en pot et les fleurs coupées sont autorisées dans les chambres des malades (même si de nombreux champignons et bactéries se retrouvent dans la terre). L'eau des fleurs coupées doit contenir quelques gouttes d'eau de Javel, afin d'éviter le développement de nombreux micro-orgnismes.
Elles sont interdites dans les services recevant des patients immunodéprimés ou à risque (réanimation, néonatalogie,…).
N'hésitez pas à demander conseil au personnel soignant.

 
Les visiteurs doivent se laver les mains avant et après la visite d'un malade afin d'éviter la transmission manuportée de germes.
 

Les visiteurs doivent accepter qu'un malade soit placer en isolement, particulièrement adapté à la prévention de maladies transmissibles et de la transmission de bactéries résistantes aux antibiotiques. Cet isolement ne préjuge pas de la gravité de l'état du patient.

Retour Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les patients

En cas d'intervention, le patient doit respecter les consignes de préparation chirurgicale :
- la dépilation de la zone opératoire ne doit pas être faite au rasoir mais à l'aide d'une tondeuse ou d'une crème.
- la douche antiseptique doit être réalisée de façon minutieuse et selon les directives de l'infirmière
 
Le patient ne doit pas manipuler personnellement les dispositifs invasifs tels que les cathéters, sondes, drains ou redons.
 
Le patient doit avoir une bonne hygiène corporelle. Il est indispensable de se laver les mains après les toilettes et de prendre une douche si possible chaque jour.
 

Retour Haut de page


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le personnel

Ce chapitre doit vous permettre de connaître les mesures d'hygiène minimales devant être prises par le personnel. Celui-ci dispose de guides de recommandations et de bonnes pratiques beaucoup plus complets, élaborés par les différents organismes de lutte impliqués (Ministère de la Santé, les 5 Centre de Coordination de lutte contre les infections nosocomiales - CCLIN, …).

Pour tout patient, quelque soit son statut infectieux, le personnel doit respecter des précautions dites standard :

Hygiène des mains (lavage ou friction à l'alcool)
Entre 2 patients, 2 activités
Port de gants
Si risque de contact avec du sang ou tout autre produit d'origine humaine. Changement entre 2 patients
Port de surblouse, lunettes ou masque
Si les soins exposent à un risque de projection de sang ou tout autre produit d'origine humaine
Matériel  
Nettoyage et désinfection du matériel et des surfaces entre chaque patient


En complément de ces préventions, certaines infections (ou suspicions d'infection) nécessitent la mise en œuvre de précautions particulières, définies en fonction de l'agent infectieux et de la localisation et la gravité de l'infection.

Isolement en chambre individuelle
Renforcement du lavage des mains
Port de vêtements de protection
Précautions accrues lors de l'élimination des instruments et du linge contaminés, des déchets

Retour Haut de page